Jeet Kune Do Concept ou La Voie du Poing qui Intercepte analyticstracking

JEET KUNE DO OU LA VOIE DU POING QUI INTERCEPTE


Le Jeet Kune Do, littéralement traduit par "la voie du poing qui intercepte", est un Concept de combat, dont la base, le Jun Fan Gung Fu, est composée de l'essence même de multiples arts martiaux.

Le Jun Fan Gung Fu définit des exercices permettant de s'adapter à diverses situations de combat.

Conceptualisé par Si Jo (Maître Fondateur) "Jun Fan" (son prénom chinois) Bruce Lee, à partir de 1965, avec l'aide de son ami et assistant de l'époque Si Gung (Maître) Dan Inosanto, le Jeet Kune Do ne cessa d'évoluer vers une parfaite maîtrise de l'arme principale en toutes circonstances : l'unité entre le corps et l'esprit.

Alors que presque tous les systèmes d'arts martiaux de l'époque travaillaient dans une ou deux distances, Bruce concevait un concept continuellement évolutif qui lui permettrait de passer d'une distance à une autre, en travaillant dans quatre distances complémentaires, si l'occasion se présentait, avec une certaine aisance dans son efficacité.

La première distance sur laquelle Bruce travailla, fût celle du "Kicking Range" (Distance de coups de pieds). La deuxième distance fût celle du "Boxing Range" (Distance de coups poings).

Cela constitue un ensemble de techniques que l'on trouve encore de nos jours, particulièrement dans toutes les formes de boxe pied poing principalement, telle qu'en boxe Muay-Thai ou encore en boxe Française Savate.

Dans la troisième distance, il travailla essentiellement sur des techniques de "Trapping Range" et de "Locking Range", que l'on trouve en Wing Chun Gung Fu, en Tai Chi Chuan et en Aïkido. Ces techniques utilisent des distances de saisies, d'énergie interne, de clés articulaires et d'étranglements.

Pour terminer, il développa dans la quatrième distance du "Grappling Range" (Distance de lutte debout et au sol), comme le Judo, le Sambo, la Lutte, le Silat et le Jiu-Jitsu.

Voici un exemple de la maitrise de son concept.